M6B2 TOUR DE LA BIODIVERSITE

Bénéficiant d’une exception au plafond parisien des 37 mètres, l’équipe d’architectes a conçu une tour de 16 étages culminant à 50 mètres, située sur la rive sud de la Seine.

La façade du bâtiment est double. La couche externe est constituée d’un filet en acier inoxydable sur lequel poussent des plantes grimpantes, de sorte que lorsque le vent souffle, leurs graines se répandent à travers la ville. La tour est ainsi un outil d’ensemencement de l’environnement urbain à l’échelle de la métropole parisienne. Loin de l’exploit ou de la provocation, la hauteur permet ici de rejoindre une aspiration primordiale pour l’environnement urbain : la biodiversité.

La stratégie de végétalisation aura lieu en trois étapes : à court terme avec des plantes grimpantes à croissances rapide, puis à une échéance de 5 à 10 ans avec des arbres types conifères et enfin à 20 ans avec des chênes, arbres à croissance lente.

Derrière ce filet vert, la façade intérieure est recouverte de panneaux de titane vert recyclables qui scintillent au soleil.

Le cœur d’îlot s’étend comme une prolongation de la façade végétale. On déambule dans un jardin protégé, comme hors de la ville, entre arbustes et tapis de bruyère.

Back to top